Philippe Lecoq

Migrants… Orléans

Les pays arabes du golfe, beaucoup plus riches que les pays européens, ne veulent pas prendre en charge tous ces migrants.

L’Europe, la France et même Orléans ne sont pas extensibles. Il faut comprendre que ce n’est pas possible d accueillir ces populations au moment où les maires sont dans la rue pour défendre leurs dotations financières, a quel niveau et sous quelle forme l’Etat mettra t-il à disposition des collectivités l’ensemble des outils et des financements nécessaires?

Dans notre ville, nous avons des sans-logis, des personnes obligées de vivre sans aides sociales avec des retraites minimes.

Il eut été appréciable de consulter les Orléanais sur l’accueil des vingt familles de migrants, par la voix du référendum local.

FN/RBM

Mairie d Orléans.