OLYMPUS DIGITAL CAMERA

HARO SUR LE FRONT NATIONAL

 

           La barbarie est de retour dans nos sociétés, primitive, répugnante, héritage pervers de la génération bien pensante accouchée du cadavre encore fumant de « mai 68 ».

Une génération de politicards, aux manettes de la France depuis quarante ans, qui ont confondu durant tout ce temps, dans leurs théories fumeuses, « liberté » et « permissivité ».

Une génération qui, de nouveau, se trompe de diagnostic avec la suffisance, l’arrogance, l’insolence qui la caractérisent.

A les écouter, en France, l’ennemi N°1 serait le Front National !!! Lire la suite

Philippe Lecoq

Intervention de Philippe LECOQ au Conseil Régional octobre 2015

M le président, chers collègues,

Les propositions que vous présentez au travers de ce rapport à notre assemblée, et qui va être le programme régional pour la rénovation énergétique des bâtiments dans notre région peut en effet avoir sa place dans la politique générale de la région, puisqu’il aborde les sujets importants de société que sont le logement, le confort de vie de ses habitants, les économies d’énergie et financières, l’emploi et la maitrise des finances publiques en lien avec la filière.

 

Votre rapport fait ressortir d’une façon marquée une lutte à tous les échelons contre le réchauffement climatique, gaz à effet de serre, qui a vos yeux justifie presque à lui seul l’ensemble des mesures exceptionnelles qui sont avancées dans ce plan et que vous Lire la suite

IMG_20150601_192736

Visite du Parlement Européen Mai 2015

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

« L’AFFAIRE » MORANO DECHIRE LE RIDEAU DE FUMEE.

 

Le processus de ce qu’il est désormais convenu d’appeler « l’affaire Morano », caricature de la tempête dans un verre d’eau, est intéressant à bien des égards.

 

Premièrement, ce lynchage médiatique orchestré par le pouvoir en place met en lumière, d’une façon criante, la disparition de la liberté d’expression dans notre pays. Les « bobos » socialo-humanistes, de droite comme de gauche, aux commandes depuis trente ans, ont fait de la France une dictature de la pensée unique. Au pays de Montesquieu, de Voltaire et d’Hugo, du petit personnel politique, qui se rêvait être Roi, interdit la parole et le débat, saccage la liberté, contraint au silence, censure l’histoire, au motif qu’il détiendrait la légitimité du progrès.

Mais la réalité est la ! Le premier héritage de décennies de socialisme est le massacre, et la mise en coupe réglée, de la liberté d’expression des Français. La petite musique précurseur du totalitarisme…

 

Deuxièmement, cette mascarade, autour de deux mots, en dit long sur le nouveau mouvement « Les Républicains » et sur son chef de file, Nicolas Sarkozy.

 

Il est tordant de voir un mouvement politique, se réclamant de l’héritage du Gaullisme, sanctionner l’une de ses cadres pour faute, au motif qu’elle a cité une phrase du Général De Gaulle. C’est la démonstration flagrante de l’imposture manifeste que représente la revendication de l’héritage gaulliste par ce mouvement. Une simple et triste récupération électoraliste. Car le fourre-tout politique que sont « les Républicains » est l’essence même de ce que détestait, précisément, l’illustre Général. Il l’aurait probablement qualifié de « machin » avec le plus délicieux mépris. Soit dit en passant, son patron aussi d’ailleurs…

 

D’autre part, la réaction de lynchage offusqué de Sarkozy, face à celle qui fût l’une de ses plus proches collaboratrices, est révélatrice de la valeur du personnage. Rien de très étonnant ni de nouveau, le concernant, quand l’on voit le nombre de cadavres politiques qui flottent dans le sillage de sa carrière. En clair, il est beaucoup moins dangereux d’être dans le camp de ses ennemis, que dans celui de ses amis ! A bon entendeur salut…

Non, ce qui est très inquiétant, c’est que ce monsieur fût Président de la République Française, et surtout qu’il aspire à le redevenir !

 

Charles de Gevigney.