_MG_1306-Modifier

Prières de rues à Orléans : ne soyons plus otages des revendications islamistes !

Communiqué de Ludovic Marchetti, Conseiller Régional Centre-Val-De-Loire, Conseiller Municipal d’Amilly et Délégué Départemental du Loiret.

Après avoir été victimes de dealers faisant loi dans leur quartier en toute impunité, les habitants de Carmes-Porte Saint-Jean et Porte-Madeleine, à Orléans, doivent désormais y supporter des prières de rues islamiques. Les vendredis, des individus envahissent toute la largeur de la rue de Limare en y déployant leurs tapis de prière.

 

Ces actions politiques illégales sont censées faire croire que les musulmans ne disposent pas d’un lieu de culte adapté, alors que la mosquée de l’Argonne est à quelques minutes et que prier en France, peut se pratiquer à son domicile en restant de la spiritualité individuelle. Cette occupation est avant tout une démonstration de force collective !

 

Suite à l’exaspération des riverains, la municipalité orléanaise a fini par convoquer les responsables de la salle de prière pour négocier la libération de la rue de Limare. M. Le Maire et sa majorité auraient pu  aire appliquer la Loi de la République en faisant appel aux forces de l’ordre et à la justice mais ils ont préféré se tourner vers les représentants d’une communauté constituée, renforçant une différenciation et une partition de certains territoires et de certaines populations.

Le Front National demande aux pouvoirs publics de prendre leurs responsabilités en mettant enfin un terme à ces manifestations qui constituent une privatisation illégale de l’espace public.