fn-loiret

TRIBUNAUX : MACHINES A FABRIQUER DES DELINQUANTS

 

La République du Centre titrait récemment : « Un homme de 27 ans condamné pour la vingt-deuxième fois ». Bon gré mal gré, les faits relatés dans cet article résument bien la difficulté dans laquelle se trouve notre justice en 2016.

 

Le Loirétain en question, consommateur de cannabis averti, a été condamné pour ces faits de façon illusoire plusieurs fois. Pareillement, à treize reprises pour des vols. Il comparaissait de nouveau pour 17 cambriolages et 3 tentatives, avouant lui-même qu’il devait être entendu pour une dizaine d’autres faits similaires. Il écopera finalement et simplement de deux ans de prison ferme et son complice de six mois avec sursis.

 

Notez tout de même, que l’article 311-3 du code pénal réprime le vol simple (sans circonstances aggravantes, ni prise en compte des récidives) de trois ans d’emprisonnement et 45000 € d’amende.

 

Sans remettre en cause le principe d’individualisation de la peine – qui permet de tenir compte de la personnalité et de l’environnement de l’individu – ni la souveraine appréciation du juge, on ne peut que constater la disproportion de la sanction au regard des faits reprochés.

 

Le manque de moyens de la Justice, le faible nombre de magistrats, et la lenteur qui accompagne les procédures entrainent la mise en œuvre de sanctions inexistantes, sinon inappropriées ou tardives.

 

Les clémences successives et la non-exécution des peines en début de parcours du délinquant renforcent en lui un sentiment d’impunité et son attitude néfaste pour la société.

 

Les magistrats ont du mal à faire leur travail, les surveillants pénitentiaires essaient tant bien que mal de contenir une situation explosive dans nos prisons, les policiers sont dépités de voir tout leur travail, d’ailleurs sans cesse plus contraignant, réduit en miette. Et les français victimes, sont une nouvelle fois victime d’un Etat qui ne les protège pas.

 

Augmentation du budget, augmentation du nombre de magistrats, création de places de prison, indépendance de l’ensemble de la magistrature, application stricte des peines prononcées, simplification du travail de police judiciaire, suivi approfondi et sanction appropriée des primo-délinquants, expulsion des délinquants étrangers, sont autant de propositions du FRONT NATIONAL pour tirer un trait sur les politiques publiques précédentes et permettre de renforcer notre Justice et la sécurité des français.

 

VOTEZ FRONT NATIONAL, VOTEZ MARINE !!

Bureau FN45

charte

Création de l’association des maires « ma commune sans migrants »

Steeve Briois, maire d’Hénin Beaumont, annonce la création d’une association de maires refusant l’accueil des migrants. Cette association, intitulée « ma ville sans migrants », fait suite à l’annonce par le ministre de l’intérieur Bernard Cazeneuve, d’un plan de dissémination de 12 000 migrants dans les villages et villes de France à la suite du démantèlement de la jungle de calais. Cette politique folle aurait pour conséquence de multiplier les mini Calais sur l’ensemble du territoire national, sans consulter préalablement les populations et les élus locaux. Ce passage en force du gouvernement socialiste est tout simplement inacceptable car il menace gravement l’ordre public et la sécurité de nos administrés.

C’est pourquoi les maires membres de cette association s’engagent à faire voter par le conseil municipal, une charte intitulée «ma commune sans migrants ». Cette charte énonce huit points attestant devant les Français, que tous les moyens légaux en la possession des maires, seront mis en œuvre pour s’opposer à l’accueil des migrants.

Cette association s’adresse aux 36 0000 maires de France sans préjuger de leur appartenance politique. L’opposition à l’invasion migratoire dans nos communes doit devenir une cause nationale de salut public qui dépasse les clivages partisans.

Téléchargez la charte ici: charte-migrants

fn-loiret

ATTENTION : ARRIVEE IMMINENTE DE MIGRANTS SUR NOTRE TERRITOIRE !

Après plus de quatre ans au pouvoir, après avoir observé la situation de non droit considérablement se dégrader, après avoir abandonné les calaisiens à l’insécurité et l’insalubrité, François HOLLANDE se décide, juste avant les élections, à mettre le sujet des migrants sur la table.

 

Mais de quelle manière ?!

 

Dans la continuité de sa politique irresponsable, il manifeste la volonté de démanteler la jungle de Calais, afin  répartir les 10 000 migrants sur l’ensemble du territoire national. Et dans le même temps, leur offrir des conditions d’accueil et d’accompagnement, dont les plus démunies des français ne bénéficient même pas.

 

Malgré les efforts de désinformation, les français se rendent tous les jours davantage compte de la réalité de ces circonstances. Cette immigration très majoritairement masculine et économique n’est pas une chance pour notre pays. Tensions, agressions, invasions de la rocade et de l’autoroute A16, accidents, vols, sont le quotidien des habitants du calaisis, des chauffeurs en transite et des policiers.[1][2]

 

Le plan de répartition des migrants dans nos régions n’est pas la solution.[3] Cette politique, au-delà de l’injustice qu’elle créée, est très largement contestée par les français.[4]

 

A l’annonce d’un démantèlement devant intervenir le 17 octobre prochain[5], le Front National du Loiret est sur le qui-vive !! Où ? Qui ? Combien ? Autant de questions que nous refusons de nous poser.

 

D’ores et déjà nous mettons tout en œuvre pour anticiper ces arrivées, les dénoncer, et les combattre en faisant porter la voix des français qui rejettent ce tour de force du gouvernement très préjudiciable au quotidien des loiretains.

Bureau FN 45

[1] http://www.nordlittoral.fr/faits-divers/migrants-une-itt-de-20-jours-pour-un-crs-agresse-ia0b0n216891

[2] http://www.lavoixdunord.fr/region/agression-de-routiers-par-des-migrants-a-calais-un-ia33b48581n3340442

[3] http://www.lemonde.fr/societe/article/2016/09/13/vers-une-repartition-des-migrants-de-calais-a-travers-la-france_4996813_3224.html

[4] http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2016/10/08/01016-20161008ARTFIG00087-des-manifestations-anti-migrants-organisees-dans-plusieurs-villes-de-france.php

[5] http://www.letelegramme.fr/france/jungle-de-calais-le-demantelement-pourrait-debuter-le-17-octobre-06-10-2016-11244669.php

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Invasion à Nevoy.

 

Ce jour, une quarantaine de migrants délogés de Calais ont été installés dans le Loiret, à Nevoy sur le terrain dit « Vie et lumière » des gens du voyage.

Des moyens débloqués par l’Etat ont été mis en œuvre pour installer spécialement des bungalows, l’électricité et le confort nécessaire à leur hébergement. Les services de la Préfecture concernés sont mobilisés sur cette opération depuis des semaines.

Le Front National du Loiret s’insurge contre cette opération, qui en annonce d’autres, et qui privilégie l’accueil de migrants clandestins au détriment des populations locales.

Madame Nathalie Costenoble, Secrétaire Générale de la Préfecture du Loiret a déclaré que cette opération avait pour objectif d’aider ces personnes à trouver un logement et à demander leur régularisation.

Et pendant ce temps là, les pouvoirs publics laissent nos populations rurales à l’abandon, fermant les services publics dans les villages, baissant les pensions de nos retraités, étranglant les Communes par la baisse constante des dotations d’Etat. Les sans domicile fixe et autres pauvres du Loiret ne bénéficient pas, eux,  de ce déploiement spécifique de moyens. Pourquoi ?

Le Front National du Loiret demande aux services de l’Etat l’arrêt immédiat de ces installations de camps de migrants dans le Département qui préfigurent un nouveau « Calais » à nos portes, tout en représentant une injustice criante au détriment des citoyens français et contribuables.

 

 

 

 

 

Charles de Gevigney

Secrétaire départemental FN

Conseiller Régional Centre Val de Loire

fn-loiret

LOIRET : HEBERGEUR ET CIBLE DU TERRORISME ISLAMISTE

Le Loiret, notamment en raison de sa proximité avec la Région parisienne est un département très fortement exposé à la menace terroriste qui frappe la France depuis des mois maintenant.

 

Cette menace peut avoir d’importantes conséquences sur notre quotidien au niveau local. Sans cesser de vivre normalement – si tant est que l’on puisse dire que la France se trouve dans une situation normale – il faut garder à l’esprit qu’Orléans, Montargis, Gien, Pithiviers, mais aussi les villes de tailles inférieures sont exposées à la barbarie islamiste. Souvenez-vous en décembre 2015, deux individus d’origine étrangère furent arrêtés car ils préparaient des attaques visant les forces armées et les force de police du département.[1]

Lire la suite

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les « couleuvres » de la trêve estivale.

Comme toujours, la période estivale, pendant laquelle les citoyens ont la tête ailleurs pour un repos bien mérité, est mise à profit par le pouvoir socialiste pour faire avancer les dossiers sensibles, ou pourris, ou controversés.

 

Cette année, la « couleuvre » locale prend la couleur des migrants que l’on implante en catimini dans les campagnes françaises.

Lire la suite

racismeantiblanc2056

#TOUSUNISCONTRELAHAINE OU L’ART DE PRENDRE LES FRANÇAIS POUR DES IMBÉCILES.

 

               Dans l’air du temps, à grand renfort de médias et de promotion associative, la énième campagne pour lutter contre le racisme a été lancée le 20 mars dernier[1]. C’est ainsi que le gouvernement socialiste a enfanté d’un outil tellement nécessaire à la conservation du peu de voix qui lui reste.

 

Personne d’éclairé ne saurait rester insensible à une violence physique ou psychologique subie par autrui en raison de son apparence, de ses pensées ou de ses croyances. Mais les discriminations ne sont pas exclusives aux personnes d’origine arabe, aux juifs ou aux musulmans, contrairement à ce que veut nous faire croire cette campagne.

 

Que fait-on de celles subies par les français d’origine française ? Ou celles subies par les français d’origine immigrée qui se sentent profondément français ? Parce qu’ils sont blancs ? Parce qu’ils viennent des DOM, TOM ?

 

Cette prise de position systématique du PS, comme des autres partis pour ces « minorités persécutées » ne fait que renforcer le sentiment qu’ils n’appartiendraient pas à la communauté nationale. Une campagne de cette nature se fait sans déni, ni racisme des autres formes de racisme ; surtout au prix que cela nous coûte.

 

Le repli communautaire est une réalité en France, chaque jour, chaque citoyen est en mesure de faire le constat de l’échec de la politique d’immigration et d’intégration des quarante dernières années. Tant que cela n’est pas admis, et que l’on ferme les yeux sur ce qu’il se produit, le malaise continuera de grandir.

 

Mettre des mots sur des constats objectifs, affirmer un mode de vie, une culture, ne pas admettre les dérives communautaires d’où qu’elles viennent, sanctionner l’irrespect, apprendre l’amour de la France et donner envie à chacun de se reconnaître dans les reflets de son drapeau… voilà le sens des politiques à mettre en œuvre, voilà la volonté du Front National !

[1] http://www.gouvernement.fr/tous-unis-contre-la-haine#xtor=SEC-800134

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les « gentils »…

 

La barbarie, le fanatisme aveugle, la cruauté ont encore frappé en Europe. Au cœur du soit disant  Saint des Saints !  Ce petit monde des « bisounours », voulu sans frontières et sans guerres, auquel il nous faudrait adhérer sans réserve parait-il…

Et pendant ce temps là, les nouveaux nazis infiltrent, sabotent, détruisent, massacrent nos populations et nos cultures. La guerre n’est plus à nos portes, elle est chez nous !  Ils sont au milieu de nous.

Le Front National fût trainé dans la boue des décennies pour l’avoir dénoncé, seul, et le premier.

Et aujourd’hui ?  Ca continue !

Les mêmes niaiseries par les mêmes crétins « gentils ». Marion Maréchal Le Pen vient d’être moquée et éreintée par la presse parce qu’elle a osé déclarer que si le FN était au pouvoir et appliquait son programme, le 13 novembre n’aurait peut-être pas existé.

Mais c’est même certain !

Et pendant ce temps là, le premier Ministre de la France nous explique que les premières victimes du fanatisme islamique sont les musulmans. Les médias taisent honteusement le racisme anti-blanc et la haine de l’occident. Le pouvoir et ses suppôts de Satan nous expliquent que nous sommes coupables de ne pas avoir suffisamment « intégré » l’islam à notre culture.

Et les « gentils » nous déclarent que nous gagnerons cette guerre en allumant des petites bougies après chaque massacre, et en dessinant des petits cœurs à la craie sur les trottoirs…

Charles de Gevigney

daral-islam

Etat d’urgence ou urgence d’agir ?

Alors que ce  mardi, les députés ont décidé de prolonger l’état d’urgence de trois mois. Que  le 09 Février, Manuel Valls affirmait que “la menace est sans doute plus importante qu’avant le 13 novembre”, que les services de renseignements se préparent et tentent d’anticiper tout types de scénarios ou de menaces, et que les électeurs du Front National sont désignés comme des “cibles de choix” par Daech, l’europe et particulièrement la France, restent la “cible prioritaire de l’état islamique” selon son propre magazine Dar al islam.

 

La stratégie de l’EI est simple, déstabiliser l’europe. Et la méthode utilisée jusqu’à présent qui à malheureusement déjà fait ses preuves, notamment le 13 janvier, fonctionne en trois points principaux :

  • Favoriser le flux de masse de migrants;
  • Utiliser ce flux pour y infiltrer des terroristes;
  • Installer un climat de terreur et d’insécurité permanente dans les pays visés.

 

Le prochain objectif est connu des services de renseignement, des attentats de grande ampleur, faisant le plus de victimes possible.

Fusillade dans un lieu public, centre commercial, parc d’attraction ou, plus symbolique, une église.

Prise de contrôle d’un navire de croisière en méditerranée. Attaque de sites stratégiques, tel l’intrusion de Yassin Slhi fiché S dans une entreprise classée SEVESO.

Attaque de villes ou lieux multiples comme le 13 janvier. Scénario de type Oradour-sur-Glane, consistant à organiser un raid ainsi qu’un massacre contre un village sans défense, comme l’avait fait un détachement de Waffen-SS, le 10 juin 1944, faisant 642 victimes dans la commune du même nom dans le Limousin.

 

Les services secrets ont récemment intercepté des messages téléphoniques visant la ville de Poitiers. L’EI se dit avoir un devoir moral de frapper la ville ou l’émir Abd al-Rahman de Cordoue fut battu par Charles Martel en 732.

 

Selon les services de renseignement qui ont permis de localiser et tuer Abdelhamid Abaaoud à Saint Denis, plus de “500 djihadistes” sont passés par la Grèce munis de faux passeports et que “la majorité d’entre eux dort encore”.

Que ce passera-t-il lorsqu’ils se mettront à l’action ? Combien sont déjà en France ? Combien recrutent directement chez nous au-dessus de tout soupçon ? Quel seront leurs prochaines cibles ?

 

Aujourd’hui plus qu’hier, des solutions réellement efficaces doivent être mise en place.

Stopper l’afflux de migrants en mettant fin à Schengen et en fermant nos frontières Nationales.

Reconduire à la frontière toutes personnes en situation irrégulière sur le territoire.

Vider et supprimer les campements de migrants.

Démanteler les réseaux et lieux de cultes djihadistes français.

FN Loiret.

fn-loiret

Hommage national

En ce jour de « recueillement » instauré par le pouvoir politique en place, profitons-en pour réfléchir comment nous en sommes arrivés là, et surtout qui, nous a amené à cette situation :

N’oublions pas Cazeneuve, notre « ministre de l’intérieur » qui déclarait « Ce n’est pas un délit de prôner le djihad » (RTL 14 aout 2014), Taubira qui vide les prisons plus vite que la Police ne les remplie, Sarkozy qui lors de son quinquennat a déstabilisé l’Afrique du Nord, en allant notamment assassiner Kadhafi après avoir pactisé avec lui à l’occasion du 14 juillet, tous ces politiques inféodés aux multinationales qui prônent l’« Europe » et la suppression des frontières, tous ces bien-pensant qui ouvrent les portes de notre pays à ces « migrants » incontrôlés et dont les motivations sont plus que douteuses …

Alors, Honte, grande Honte à ce Président, cet ancien Président, ces ministres, qui font semblant de se recueillir dans la cour des Invalides, alors que sont eux les principaux responsables de ces odieux attentats, et qu’ils faillent totalement à leur principal devoir qui est de nous protéger, Lire la suite

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

SEISME DU 13 NOVEMBRE :

 

                                                     LE REVELATEUR …

                                 Marine Le Pen, voix du Front National, disait vrai !

Depuis des mois, des années, l’intelligentsia française post-soixante huitarde, Parti Socialiste en tête, vilipende le Front National.

Outragée, stigmatisée, ostracisée par toutes les chapelles de la « bien-pensance » parisienne, Marine Le Pen essuie depuis longtemps les foudres de tous ceux que le discours de vérité dérange :

L’ouverture à tous les vents de nos frontières, l’abandon de nos souverainetés à une Europe fantoche, la montée planétaire d’un islamisme radical, la sous estimation du risque terroriste, les dangers extrêmes du communautarisme…

Et puis il y a eu le 13 novembre !!

Alors, des innocents sont tombés. La France s’est abîmée dans le sang poisseux de la cruelle vérité ! Celle de la guerre.

Beaucoup de Français dessillaient les yeux. Et les moralistes d’avant baissaient soudain le regard… Devenaient taiseux. La honte peut-être ?

Silence assourdissant du tribunal des « artistes », si clairvoyants, qui brandissaient, quelques semaines plus tôt, des pétitions pour l’afflux des migrants dans les rangs desquels allaient se fondre des tueurs de Paris.

 

Silence gêné d’une assemblée politique de gauche qui applaudissait pourtant à tout rompre, il y a peu, aux coups de menton haineux d’un premier ministre à l’endroit du Front National, c’est-à-dire à l’encontre de millions de Français patriotes.

 

Silence méprisant des  européistes doctrinaires  qui, de leurs villas cossues de Bruxelles, dans la logique de religieux évangélisant des peuplades barbares, somment depuis des décennies le « Peuple européen » de taire ses craintes, et de boire de force la potion « Europe » au nom du sacro-saint progrès…

 

Alors, le Président de la République Française, socialiste de son état, toute honte bue, dégaina des mesures pour tenter de rassurer les Français.

Les principales (dont un sondage montra que plus de 80% des Français les approuvaient), étaient puisées directement dans le programme du Front National.

En équilibriste cynique, le chef de l’Etat tournait habilement le dos, d’un air qui se voulait martial, à tous les désastres que lui et ses amis avaient engendrés, et infligés aux Français, par leur idéologie mortifère.

Mais aucun mea culpa ! Rien ! Circulez ! Il n’y a rien à voir…

Lorsque depuis longtemps, Marine Le Pen martelait qu’il fallait (entre autres) appliquer d’urgence ces mesures, c’était, selon le gouvernement en place et ses sbires, un discours « fascisant » !!

Lorsque aujourd’hui ce même exécutif, devant l’évidence des évènements, se résout enfin à les appliquer, même mal, par magie elles deviennent subitement vertueuses…

 

C’est un hommage du vice à la vertu. Mais cette amnésie opportuniste sonne comme une immense malhonnêteté intellectuelle. Et les Français ne sont pas dupes ! Le moment venu, fatigués de pleurer leurs morts et de payer la note, ils apporteront la facture dans les urnes.

S’essayant parangon de vertu, ce pouvoir se drape trop tard, après avoir tant craché dessus, dans les couleurs d’un drapeau qui sera son linceul.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

HARO SUR LE FRONT NATIONAL

 

           La barbarie est de retour dans nos sociétés, primitive, répugnante, héritage pervers de la génération bien pensante accouchée du cadavre encore fumant de « mai 68 ».

Une génération de politicards, aux manettes de la France depuis quarante ans, qui ont confondu durant tout ce temps, dans leurs théories fumeuses, « liberté » et « permissivité ».

Une génération qui, de nouveau, se trompe de diagnostic avec la suffisance, l’arrogance, l’insolence qui la caractérisent.

A les écouter, en France, l’ennemi N°1 serait le Front National !!! Lire la suite

Les sites sensibles de France deviennent des proies de choix – Réaction du 15 juillet 2015

Les sites sensibles de France deviennent des proies de choix – Réaction du 15 juillet 2015

Le Ministre de l’intérieur Bernard Cazeneuve s’est récemment exprimé sur les incendies ayant touché le site pétrochimique de LyondellBasell dans les Bouches du Rhône. Cet acte qualifié de simple « malveillance », n’est pas moins qu’une odieuse attaque criminelle contre les intérêts de la France. Rappelez-vous, il y a quelques semaines déjà, l’attentat en Isère visait également un site sensible.

Une fois les actes essuyés, les déclarations s’enchaînent, mais malheureusement les actions significatives, qui s’attaqueraient à la source même de cette montée de violence dans notre pays, se font attendre. Bernard Cazeneuve a, en revanche, demandé aux préfets un renforcement de la sécurité de ces sites, au nombre de 1171. Mais avec quels moyens ? Déjà que pour assurer les missions Vigipirate, conséquences des attentats de Janvier, des problèmes étaient rencontrés pour la mobilisation pragmatique des forces de l’ordre. Lire la suite