fn-loiret

Ludovic Marchetti, leader du camp des nationaux dans le Loiret.

Communiqué du Front National du Loiret.

 
Ce dimanche, se déroulait le premier tour de l’élection législative partielle de la 4e circonscription du Loiret.

Malgré une forte abstention et une prime aux réseaux d’élus, Ludovic Marchetti termine troisième en confirmant le fort ancrage du front national et  en démontre encore une fois, qu’il est le nouveau leader du camp des nationaux dans le Loiret.

Le résultat stable avec celui de l’élection annulée du mois de juin 2017, contrairement à la candidate LREM qui s’effondre, prouve bien que le Front National est loin d’être au fond du trou comme certains aiment le faire penser dans les médias. Bien au contraire, nous restons la seule vraie opposition au système Macron.

Avec un deuxième tour entre un professionnel du fauteuil Macron-compatible et une marionnette-Macron, nous laissons libre choix à nos électeurs entre bonnet blanc et blanc bonnet et ne donnerons aucune consigne de vote.

fn-loiret

Réunion publique avec Sébastien Chenu

réunion publique marchetti:Chenu 2

 

 

Dans le cadre de la législative partielle de la 4éme circonscription du Loiret, le député et porte parole du Front National Sébastien Chenu viendra soutenir notre candidat Ludovic Marchetti et son suppléant Valentin Manent à l’occasion d’une réunion publique ce jeudi 15 mars à 18 heures, salle de la sirène à Montargis.

Suite à un recours de la candidate LREM entraînant l’invalidation du candidat LR Jean-Pierre Door, pour seulement 8 voix d’écarts, les électeurs sont rappelés aux urnes les 18 et 25 mars.

Pour une vrai opposition à Macron, restons mobilisés.

_MG_1306-Modifier

Communiqué de Ludovic Marchetti

Communiqué de Ludovic Marchetti, Conseiller Régional Centre-Val-De-Loire, Conseiller Municipal d’Amilly, Délégué Départemental du Loiret et candidat à la législative partielle de la 4e circonscription du Loiret.

Capture d’écran 2018-03-12 à 23.29.09Il est intéressant de voir nos adversaires jouer les équilibristes entre ce qu’attendent les électeurs et ce que les médias leurs autorisent à dire.

Quiconque se trouve dans la vie réelle, sait que nous ne pouvons plus accueillir toute la misère du monde, que l’immigration massive illégale pèse de tout son poids sur l’économie du pays, mais aussi sur notre culture, par l’importation de mœurs totalement contraires à nos lois et plus généralement à nos valeurs.
 
Les députés LR  tentent de dire aujourd’hui ce que nous disons depuis des années, se contentent de profiter de règles de scrutin totalement antidémocratiques, puis de se mettre à genoux devant la politique d’Emanuel Macron, logique d’ailleurs, quand on sait que M. Door a appelé à voter  Macron.

Nos députés ont déposé plusieurs amendements pour lutter contre l’immigration illégale, TOUS ont été rejetés par  ces élus manquant singulièrement de courage : En coulisse ils disent être d’accord et auraient voulu déposer eux-mêmes ces amendements. Devant les médias ils se couchent lâchement, en cocufiant au passage leur électorat.

C’est à croire qu’ils ne vivent pas localement, où certains de leurs élus discutent et n’hésitent pas à voter avec nous quand il s’agit de bon sens.

Compatriotes ayant une vision nationale pour la France, arrêtons de nous diviser et de laisser le pouvoir à la gauche mondialiste et les traitres qui la soutiennent.

Votez dimanche pour le Front National, seul mouvement à vouloir avancer, discuter et réfléchir à la France que nous voulons pour 2030.

Ludovic Marchetti

charles-de-gevigney-%c2%b2

Les Français doivent rester éveillés.

Un an de campagnes électorales, primaires, présidentielles puis législatives ; huit scrutins successifs, une saturation de l’espace médiatique et du débat public par la politique pendant des mois … Et toujours aucun débat de fond mené sur les vrais sujets qui ébranlent et rongent réellement notre société : le devenir de l’identité française, l’islamisation de la République, la sauvegarde de la souveraineté de la France dans la marche de l’Europe, les solutions possibles contre le chômage de masse etc…

Tous ces sujets ont été soigneusement évités par le système aux commandes et les médias au service de leur propagande. Certains médias… pas tous ! Car le sujet de l’atteinte aux libertés publiques, et notamment à celle de la presse, devient également très préoccupant au pays de Voltaire et de Mirabeau, et la dérive totalitariste du système socialiste aux abois commence à être dénoncée jusque dans les rédactions.

Dans la conscience collective, confusément, cette période électorale et les résultats qui en ont découlés laissent un goût d’amertume largement partagé dans tout le spectre des courants de pensée. Les affaires, le sentiment de médiocrité généralisée, l’insuffisance manifeste des politiciens de tous poils au regard des enjeux, la brutalité du débat public entretiennent un sentiment de défiance profond et un goût d’inachevé qui relève désormais du réel danger social. De la dynamite !

L’exécutif et l’assemblée sortis des urnes, bien qu’institutionnellement légitimes, ne sont qu’un ordre en trompe l’œil. Le déficit criant de représentativité de la réalité de la société française est tel que la démocratie ne peut plus s’en satisfaire et tendra naturellement à reprendre ses droits. Ce peuple impétueux a toujours su briser ses chaînes devant l’histoire !

A force de mettre les débats sous le tapis dans l’espace institutionnel, pourtant prévu à cet effet, ils finiront par éclater, hors de tout contrôle, dans la rue et au sein de la société. Et bien malin qui peut prévoir alors quelle forme ils prendront et quelles en seront les conséquences.

Lundi 19 juin, les Français privilégiés se sont réveillés soupçonnés, les Français optimistes soudain inquiets, les français dans la difficulté soudain dans le doute, et les Français pauvres toujours pauvres…

Et si Jupiter n’était que Pinocchio … En trente jour, quatre premiers « chevaliers blancs » ont déjà roulés dans la sciure de l’arène. Attention, le blanc c’est beau mais ça tache ! Ce n’est pas une couleur raisonnable pour les jeux du cirque… Ainsi va la vie.

Les Français doivent rester l’œil ouvert car personne désormais, sauf eux-mêmes, ne viendra les défendre. Courage et vigilance !

Charles de Gevigney
SD FN45

fn-loiret

Vote par Procuration pour les élections présidentielles et législatives 2017

Parce que chaque voix compte et, pour être certain que votre vote aille à Marine Le Pen aux élections présidentielles, le FN Loiret vous apporte son aide pour trouver une personne de confiance dans votre commune et vous permettre de voter par procuration en toute sérénité.

Pour cela, rien de plus simple. Il vous suffit de cliquer sur le lien ci-dessous et de remplir le formulaire de contact :

 

 

Pour rappel, cette année les élections auront lieu :

  • 23 avril :  1er tour des élections présidentielles
  • 7 mai : 2nd tour des élections présidentielles
  • 11 juin : 1er tour des élections législatives
  • 18 juin : 2nd tour des élections législatives