Marion-deGevigney

Pari gagné pour le FN 45.

Malgré un horaire peu favorable, vous avez été 700 à venir soutenir la candidature de Marine à l’élection présidentielle 2017, et écouter sa sublime ambassadrice, Marion Maréchal-Le Pen, venue sur les terres de la droite Orléanaise, pour défendre le programme du Front National.

A l’heure où tous les autres candidats veulent être les candidats de la décomposition des Nations, de la mondialisation sauvage, de la soumission à l’islamisme et aux puissances d’argent, la benjamine de l’assemblée nationale, que tout le monde nous envie, à défendu ardemment notre Patrimoine matériel et immatériel, notre Culture, notre mode de vie, notre choix de Civilisation.

Les 3 axes importants du programme de Marine Le Pen ont été développés, à savoir le patriotisme économique, la souveraineté nationale et la lutte contre l’immigration massive.

Porté  du début , avec la mise en bouche de notre secrétaire départemental Charles de Gevigney, à la fin avec une marseillaise chaleureuse, le discours de Marion a rencontré un succès monstre, en particulier auprès des jeunes, venus en très grand nombre, à la (mauvaise/bonne ?) surprise de la presse qui s’étonnait (en off) de ne pas voir « que des têtes grises ».

Merci à toutes et tous, pour votre présence et votre puissante ferveur qui ont conduit à cette très grande et belle réussite.
On peut saluer au passage, le regroupement plus qu’anecdotique des derniers nervis d’extrême gauche, venus se ridiculiser devant la mairie de Saint Jean Le Blanc, qui continuent de faire le jeu de Messieurs Fillon « le Thénardier de la Sarthe », Macron « La bouée de sauvetage du PS », Mélenchon « Le Che Guevara du 9-3 » et Hamon l’anecdotique candidat « islamo-gauchiste ».

Soyez prévenus, les patriotes sont là et le feront savoir dans les urnes en avril, mai et juin prochain.

Le bureau FN45

IMG_20150601_192736

Visite du Parlement Européen Mai 2015

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Droit d’expression bafoué ! Dictature de la pensée UMPiste…

Ah ils sont beaux les dramaturges du : « JE SUIS CHARLIE ! ». Les égéries du droit d’expression… Les thuriféraires des « droit de… » !

Réunion de 600 Maires invités, par le pouvoir socialiste, à labelliser sa politique migratoire. Un seul Maire Front National dans la salle, donc tous les autres UMPS…

Ce Maire, Julien Sanchez, Maire de Beaucaire, prend la parole. Il est seul, calme, posé, poli, mesuré. Il exprime un avis, son avis. Il argumente, il est opposé… Il contredit le pouvoir !

Aussitôt, des insultes fusent, puis grondent : « Fascho ! Salaud ! Sortez-le ! ». On en vient aux mains… Un participant tente de lui arracher le micro, tire sa veste, veut le faire taire. Les rangs s’agitent. Les huées couvrent la voix. Horreur ! Panique ! Le peuple ne doit pas pouvoir entendre… Comme aux plus belles heures de l’URSS ou de la Chine Maoïste.

Ceux qui, à cet instant, hurlent, s’agitent, censurent, sont les mêmes pleurnichards qui défilaient la main sur le cœur, il y a quelques mois, pour crier au civisme, à la défense du droit d’expression sous les pancartes  « je suis Charlie ». LES MÊMES !

Mais que faut-il être peu sûr de ses propres idées, pour craindre à ce point la contradiction !

Que faut-il être malhonnête pour refuser d’une manière aussi lâche, aux autres, ce que l’on réclame pour soi-même !

Que faut-il craindre la vérité, pour la couvrir du bruit de la panique afin que le peuple ne l’entende !

Ces Maires, en portant l’écharpe tricolore de la République, sont censés porter ses valeurs fondamentales : « Liberté, Egalité, Fraternité ». Ils sermonnent à longueur de discours sur le « vivre ensemble », et ils chassent la liberté en meute, comme des voyous ! Honte à eux !

 

Et, alors qu’ils bafouent honteusement le droit d’expression du représentant d’un courant patriote, légal, légitime et majoritaire dans l’opinion ; les mêmes donneurs de leçons avalisent la tenue, au même instant, sur le territoire de la république laïque, du « Salon de la femme musulmane ». Incroyable !!

Sur le sol de France, un salon dédié au sort de la femme, animé par des hommes, prêcheurs salafistes, qui devisent tranquillement sur le degré de liberté, limité bien sûr, qu’ils voudront bien « consentir » aux femmes… Au nom de leur religion.

Et là… Pas un Maire UMPS en vue pour hurler, crier, gesticuler et couper le micro !

Je serais une femme, au moins, je sais pour qui je ne voterai plus jamais…

Charles de Gevigney

 

Philippe Lecoq

Des centres villes en difficultés…

A ce contexte économique et institutionnel particulièrement négatif, s’ajoute un autre problème commun a toutes villes moyennes, Orléans également…La crise des centres villes.

Pour répondre aux besoins souvent bien réels d’un accroissement et d’une diversification de l’offre commerciale et de loisirs, les implantations commerciales ont connu un véritable boom en périphérie, là où le foncier abonde et ou l’aménagement des accès ne pose aucun problème. Le choix de la facilité? Mais un choix dont on commence aujourd’hui a percevoir les conséquences…catastrophiques. Si on ajoute a cela le développement croissant du e-commerce !!!

L’intérêt d un grand projet…

Tribune des élus orléannais au conseil municipal.

fn-loiret

STOP à la « malbouffe » !

Communiqué de Valentin Manent, Responsable adjoint de la cinquième circonscription du Loiret et Responsable des jeunes du Nord du Loiret.

Avec presque 150 fast-food, dont 7 McDonald’s, 3 Quick, 2 KFC en nombre sans cesse grandissant, l’agglomération orléanaise est malheureusement à l’image de l’américanisation gustative de la France!

Aujourd’hui, aller au McDo est une sortie « famille » à la mode, et manger un Kebab entre collègues le midi est « tendance ».

Ceci, au détriment des restaurants dit « traditionnels » et des brasseries. Lire la suite