fn-loiret

« SOS Santé en danger » Réunion Publique animée par Joelle MELIN

Chers amis Patriotes,

Notre système de santé était jadis considéré comme le meilleur au monde. Or, des décennies de politiques incohérentes en ont fait un système à bout de souffle.

Les inégalités de santé ne cessent de se creuser, à l’instar du déficit de l’assurance maladie (soit disant revenu à l’équilibre). Les professionnels de la santé sont eux aussi soumis à rude épreuve. La fermeture de la maternité de Pithiviers est malheureusement un exemple parmi d’autres.

Député européen, médecin généraliste, médecin gériatre, expert judiciaire médical, médecin coordinateur de structures de polyhandicapés lourds, Joëlle MÉLIN coordonne le Pôle santé du Front National depuis 1995.

Nous aurons l’honneur et le plaisir de la recevoir à PITHIVIERS.

affiche-melin

Après nous avoir expliqué et dressé les constats de notre système de santé actuel, Joëlle MÉLIN nous présentera une autre voix et la réponse ambitieuse du FN pour restaurer notre système de santé.

 

Charles de GEVIGNEY, Conseiller Régional Secrétaire départemental du FN Loiret

Jeanne BEAULIER, Conseiller Régional Coordinatrice 5ème circonscription du Loiret

fn-loiret

Maternité de Pithiviers

                    Communiqué du Front National du Loiret

 

 

 

Comme nous pouvions le craindre, l’Agence Régionale de la Santé a annoncé hier que la maternité de Pithiviers ne pourrait pas rouvrir.

 

La Fédération  Front National du Loiret s’insurge contre cette décision et regrette l’abandon chaque jour plus pesant dans lequel les pouvoirs publics laissent les populations rurales. La disparition, les uns après les autres, des services publics et privés de proximité dans nos campagnes,  précipite les habitants dans un enchaînement de difficultés au quotidien qui déstructure le tissu social.

Les élus du Front National demandent à ce que les conditions d’une réouverture de la maternité soient immédiatement remisent en œuvre dans l’intérêt des habitants de cette zone rurale.

 

Charles de Gevigney

Secrétaire départemental

Conseiller Régional CVL

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le cortège des scélérats !

La maternité de Pithiviers risque fortement de fermer.  Et l’on apprend, dans la presse, la soudaine « révolte de papier » des élus de l’UMPS : Monsieur Door, Madame Dubois, Monsieur Sueur…

Ceux-là même qui portent depuis des années, dans le département, les doctrines européennes et politiques nationales qui sont à l’origine de cette fermeture.

Ils vont battre le pavé prochainement  pour marquer leur opposition à ce projet funeste  «aux côtés des populations locales ».  

                                           Ah les scélérats !  

Tous, sans exception, appartiennent aux partis et au système qui a provoqué ces catastrophes en chaîne : l’abandon et la mort des territoires ruraux, le massacre à la tronçonneuse de nos  services publics, la concentration de tous les moyens sur les grandes métropoles.

 

Et ils vont essayer de nous rejouer, la main sur le cœur,  la comédie de la contrition, de la compréhension…  Mais ils sont les responsables de cette situation !  L’armée des  laquais de Bruxelles, cet ogre qui n’en a jamais assez de détruire nos Etats et nos Nations organisés depuis des siècles. L’armée des scélérats qui votent comme un seul homme, chaque jour, depuis des décennies, les lois qui détruisent  nos échelons communaux, départementaux, nationaux, pour mieux servir les intérêts d’une Europe fédérale, lointaine, évanescente, dont personne ne veut et que personne n’a choisie.

 

En s’opposant, depuis toujours, au dictat de Bruxelles, le Front National est le seul parti à ne pas avoir « de sang sur les mains » dans les drames humains et traumatismes collectifs qu’engendrent  ces politiques de destruction de notre tissu rural.

 

Charles de Gevigney.

C6_Poste_0815_ss_bureaux_vote_FN_ED15_p_0914

Abandon des services publics : STOP !

Lors des Présidentielles de 2012, Marine Le Pen et le Front National dénonçaient déjà l’abandon des services publics, de surcroît en zones rurales.

Partant de la colère des Orléanais « subissant » des restrictions d’horaires de certains de leurs bureaux de Poste cet été, le FN Loiret s’est penché sur l’état du service public postal dans le Loiret en fonction du lieu de résidence :

  • Inégalités de services proposés, des horaires d’ouverture
  • Inégalités graves d’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite
  • Abandon du service postal dans son ensemble ;
  • Alourdissement à venir des impôts locaux en zones rurales pour avoir un service postal au rabais ….

Dans le Loiret, comme partout ailleurs, le service public ne peut être rendu à double vitesse.

Si la caste politique UMPS œuvre dans ce sens, les Loirétains eux ne sont pas dupes comme le prouve l’adéquation des votes pour le FN aux élections départementales de mars 2015 et la répartition des bureaux de vote dans le Loiret.

Cliquez sur le fichier ci-dessous pour afficher le dossier:
ABANDON DES SERVICES PUBLICS _ Vdef17092015