Articles

charles-de-gevigney-%c2%b2

Les Français doivent rester éveillés.

Un an de campagnes électorales, primaires, présidentielles puis législatives ; huit scrutins successifs, une saturation de l’espace médiatique et du débat public par la politique pendant des mois … Et toujours aucun débat de fond mené sur les vrais sujets qui ébranlent et rongent réellement notre société : le devenir de l’identité française, l’islamisation de la République, la sauvegarde de la souveraineté de la France dans la marche de l’Europe, les solutions possibles contre le chômage de masse etc…

Tous ces sujets ont été soigneusement évités par le système aux commandes et les médias au service de leur propagande. Certains médias… pas tous ! Car le sujet de l’atteinte aux libertés publiques, et notamment à celle de la presse, devient également très préoccupant au pays de Voltaire et de Mirabeau, et la dérive totalitariste du système socialiste aux abois commence à être dénoncée jusque dans les rédactions.

Dans la conscience collective, confusément, cette période électorale et les résultats qui en ont découlés laissent un goût d’amertume largement partagé dans tout le spectre des courants de pensée. Les affaires, le sentiment de médiocrité généralisée, l’insuffisance manifeste des politiciens de tous poils au regard des enjeux, la brutalité du débat public entretiennent un sentiment de défiance profond et un goût d’inachevé qui relève désormais du réel danger social. De la dynamite !

L’exécutif et l’assemblée sortis des urnes, bien qu’institutionnellement légitimes, ne sont qu’un ordre en trompe l’œil. Le déficit criant de représentativité de la réalité de la société française est tel que la démocratie ne peut plus s’en satisfaire et tendra naturellement à reprendre ses droits. Ce peuple impétueux a toujours su briser ses chaînes devant l’histoire !

A force de mettre les débats sous le tapis dans l’espace institutionnel, pourtant prévu à cet effet, ils finiront par éclater, hors de tout contrôle, dans la rue et au sein de la société. Et bien malin qui peut prévoir alors quelle forme ils prendront et quelles en seront les conséquences.

Lundi 19 juin, les Français privilégiés se sont réveillés soupçonnés, les Français optimistes soudain inquiets, les français dans la difficulté soudain dans le doute, et les Français pauvres toujours pauvres…

Et si Jupiter n’était que Pinocchio … En trente jour, quatre premiers « chevaliers blancs » ont déjà roulés dans la sciure de l’arène. Attention, le blanc c’est beau mais ça tache ! Ce n’est pas une couleur raisonnable pour les jeux du cirque… Ainsi va la vie.

Les Français doivent rester l’œil ouvert car personne désormais, sauf eux-mêmes, ne viendra les défendre. Courage et vigilance !

Charles de Gevigney
SD FN45

fn-loiret

Vote par Procuration pour les élections présidentielles et législatives 2017

Parce que chaque voix compte et, pour être certain que votre vote aille à Marine Le Pen aux élections présidentielles, le FN Loiret vous apporte son aide pour trouver une personne de confiance dans votre commune et vous permettre de voter par procuration en toute sérénité.

Pour cela, rien de plus simple. Il vous suffit de cliquer sur le lien ci-dessous et de remplir le formulaire de contact :

 

 

Pour rappel, cette année les élections auront lieu :

  • 23 avril :  1er tour des élections présidentielles
  • 7 mai : 2nd tour des élections présidentielles
  • 11 juin : 1er tour des élections législatives
  • 18 juin : 2nd tour des élections législatives
fn-loiret

NOUVEAUX CHIFFRES DU CHOMAGE : OBSERVATION ANNUELLE DU FN 45

Mesdames, Messieurs, attachez vos ceintures démocratiques, direction l’élection présidentielle 2017 ….. L’enfumage en règle va commencer !!!

 

L’an passé à cette même époque, la Fédération FN du Loiret vous proposait un bilan national et local du chômage ainsi que l’explication des diverses subtilités de classifications et de manœuvres s’y rattachant. L’annonce des chiffres du chômage pour le mois de Juin 2016 est donc pour nous l’occasion de dresser un nouvel état des lieux.

 

Chômage France Métropolitaine par catégories Nombre de chômeurs

France

Juin 2015

Nombre de chômeurs

France

Juin 2016[1]

 

Evolution sur un an

Nombre de chômeurs

Loiret

Juin 2015

Nombre  de chômeurs

Loiret

Juin 2016[2]

 

Evolution sur un an

CATEGORIE A 3 550 300 3 525 700 -0,7 % 36 750 36 830 +0,7 %
CATEGORIE B 704 300 718 800 +2,1 % 7 470 7 480 +3,2 %
CATEGORIE C 1 131 900 1 190 100 +5,1 % 14 850 15 870 +6,9 %
CATEGORIE D 279 100 303 900 +8,9 % 2 700 3 070 +13,7 %
CATEGORIE E 396 300 431 100 +8,8% 3 450 3 590 +4,1 %
ENSEMBLE 6 061 900 6 169 600 +1,8 % 65 040 67 070 +3,1 %

 

Le Président de la République, François HOLLANDE, a conditionné le renouvellement de sa candidature, à « l’inversion de la courbe du chômage ». C’est dans ce but que ce dernier, par l’intermédiaire de son ministre du travail n’a eu de cesse de redoubler d’imagination pour faire en sorte que Pôle Emploi durcisse sa politique de radiation et transfert dans d’autres catégories les chômeurs de catégorie A, qui constitue la catégorie la plus observée et médiatisée.

 

Et cela fonctionne. Vous constaterez la baisse de 0,7 % entre Juin 2015 et Juin 2016, du nombre de chômeurs de catégorie A. Cette logique manipulatrice va bien évidemment se poursuivre jusqu’à l’officialisation de sa candidature à un deuxième mandat de Président de la République.

 

Cela fonctionne certes ; mais pas pour les français qui sont de plus en plus en situation de travail précaire. En effet, sur l’ensemble des catégories on remarque en un an, une augmentation de 1,8 %, soit 107 700 personnes de plus touchées par le chômage.

 

Sur le plan local, malheureusement, les chiffres du Loiret sont bien pires. Entre juin 2015 et Juin 2016, on observe une progression de +3,1%, toutes catégories confondues. Progression qui touche également et indépendamment la catégorie A de +0,7 %, nonobstant les manœuvres engagées. Cette dynamique n’épargne pas non plus la Région Centre Val de Loire, qui compte en un an 6 440 chômeurs de plus (+2,7%).

 

Notez par ailleurs, que les plus fortes progressions concernent la catégorie D (+8,9 % sur le plan national et +13,7 % dans le Loiret), qui correspond aux demandeurs d’emplois non tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, et qui sont sans emploi, y compris les demandeurs d’emploi en convention de reclassement personnalisé et en contrat de transition professionnelle.

 

Mesdames, Messieurs, non « ça ne va [pas] mieux ». Malgré l’acharnement du gouvernement à vous faire croire le contraire chacun d’entre vous est au fait des difficultés rencontrées par des proches, des voisins. Les chiffres ne mentent pas …. Eux ! Observez par vous-même et jugez. Jugez cette politique du Parti Socialiste aussi inefficace que celle de l’UMP en son temps.

[1] http://dares.travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/pi-mensuelle-rboptse88.pdf

[2]http://centre-val-de-loire.direccte.gouv.fr/sites/centre-val-de-loire.direccte.gouv.fr/IMG/pdf/defm_loiret_juin_2016-2.pdf

fn-loiret

Maternité de Pithiviers

                    Communiqué du Front National du Loiret

 

 

 

Comme nous pouvions le craindre, l’Agence Régionale de la Santé a annoncé hier que la maternité de Pithiviers ne pourrait pas rouvrir.

 

La Fédération  Front National du Loiret s’insurge contre cette décision et regrette l’abandon chaque jour plus pesant dans lequel les pouvoirs publics laissent les populations rurales. La disparition, les uns après les autres, des services publics et privés de proximité dans nos campagnes,  précipite les habitants dans un enchaînement de difficultés au quotidien qui déstructure le tissu social.

Les élus du Front National demandent à ce que les conditions d’une réouverture de la maternité soient immédiatement remisent en œuvre dans l’intérêt des habitants de cette zone rurale.

 

Charles de Gevigney

Secrétaire départemental

Conseiller Régional CVL

_DSC0007

La commune d’Amilly accueillera-t-elle des migrants ?

La réponse est tombée mardi dernier par voie de presse, mettant les loiretain(e)s devant le fait accompli, sans aucunes consultations, montrant ainsi  l’état d’urgence et de submersion que produit ces afflux de clandestins.

Voici la Tribune Libre de vos élus FN, parue ces jours ci dans le bimensuel  « Espace Amilly » n°192 de Novembre-Décembre 2015, avant l’arrivé « surprise » des illégaux: Lire la suite